L'intolérance au gluten

Vous souffrez de diarrhées chroniques, d'une tendance à l'amaigrissement, vous êtes carencé en vitamines ou en minéraux, vous êtes fatigué ? Peut-être souffrez-vous d'une sensibilité au gluten, d'une maladie cœliaque, comme 6 Français sur 10. 

 

Le gluten est une protéine que l'on trouve dans quatre céréales courantes : le blé, l'orge, l'avoine et le seigle. Nous pourrions ajouter à cela le quinoa et le maïs qui contiennent de la prolamine qui pourrait provoquer une réponse immunitaire et donc des troubles similaires (recherches parues en 2012 dans l'American Journal of Clinical Nutrition).

 

Selon Christophe Cellier, gastro-entérologue à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris, on ne parle pas d'allergie qui se manifeste par un effet immédiat mais d'intolérance, plus sournoise et plus dangereuse. La maladie cœliaque (du grec koilia, intestin) empoisonne progressivement, ajoute-t-il, en provoquant des lésions du duodénum, la partie haute de l'intestin grêle.

 

On diagnostique cette maladie inflammatoire par la présence d'anticorps dans le sang et par une biopsie du duodénum. Celui-ci laisse apparaître une destruction des villosités, qui empêche l'absorption de vitamines et minéraux comme le fer, le calcium ou la vitamine B9. 

 

Selon le Pr Cellier, c'est une des maladies les moins bien diagnostiquées. Il est vrai que les symptômes sont variés. Chez l'enfant, la forme la plus classique : diarrhée chronique, fatigue, ballonnements, ralentissement de la croissance et chez l'adulte : des crampes musculaires, des aphtes, des migraines, des aménorrhées entre autres. 

 

La maladie cœliaque impose une suppression des produits à base de gluten. Attention aux céréales bien sûr, mais aussi aux amidons ou gélifiants. Attention aussi aux préparations à base de viandes industrielles, au surimi, aux frites précuites, aux figues sèches, au sucre glace, à certaines crèmes glacées, à la bière... 

 

De plus en plus, on trouve des produits sans gluten dans les magasins diététiques et biologiques mais aussi en grandes surfaces. Le site de l'Association française des intolérants au gluten (Afdiag) pourra vous aider.

 

-------------------------------------------------------------------


CEREALES ET LEURS POURCENTAGES DE PROLAMINE                    

 

Pourcentage élevé = risque d’une réaction                                   

BLE 69 % d’alpha gliadine (toxique +)                                          

EPEAUTRE 69 % d’alpha gliadine                                                 

KAMUT 69 % d’alpha gliadine

SEIGLE 30 à 50 % de sécaline (toxique +)                                  

ORGE 46 à 52 % de hordénine (toxique +)

MAIS 55 % de zénine

SORGHO 52 % de cafirine

MILLET 40 % de panicine

AVOINE 20 à 30 % d’avenine

RIZ 5 % d’orzenine

 

Hors céréales

 

QUINOA

AMARANTE

SARRASIN