Disparition des abeilles

 

C'est un drame pour l'humanité et la vie végétale. On ne peut qualifier autrement ce qui est en train de se passer ! L'augmentation effrayante de la disparition des abeilles (+30% chaque année) mérite de s'attarder un instant, peut-être le temps de lire cet article, et de réfléchir à ce qui est en train de se passer et à ce qui se passera lorsque l'abeille aura été éradiquée de notre planète...

Souvent, on ne se sent concerné que quand un problème nous touche de près, c'est un fait indéniable ! Alors aujourd'hui, je tiens simplement à attirer votre attention sur un drame qui nous concerne tous. Ce drame, c'est la disparition de cet insecte butineur que nous connaissons tous (plus ou moins) et que certain confondent encore avec la guêpe. Cet insecte butineur, c'est l'abeille.

 

J'ai toujours été stupéfait par l'ardeur que pouvait mettre ce petit insecte à vouloir prolonger la vie. Grâce à elle nous mangeons, grâce à elle nous consommons un miel excellent et grâce à elle nous nous soignons par l'apithérapie. Pourtant, il semblerait aujourd'hui que les intérêts commerciaux l'emportent sur l’intérêt humain. Ce n'est pas une surprise me direz-vous, l'humain à semble t-il, bien moins d'importance que l'argent ! Tiens, d'ailleurs si nous parlions argent ? La disparition de notre amie l'abeille (et d'autres pollinisateurs) représenterait près 1,4 milliard d’emplois supprimés... elle en fait du bien cette petite abeille, non ?

 

C'est la revue Nature qui nous l'apprend ! Elle nous apprend également qu'après la disparition de l'abeille, il y aurait "une recrudescence substantielle" des maladies avec à la clé, 1.4 millions de mort chaque année ! Là aussi, tous concernés, non ?

 

Contrairement à la disparition des abeilles, il est stupéfiant d'observer la lenteur des interdictions concernant les produits tueurs d'abeilles !! Alors, il appartient à chacun d'entre nous d'agir pour sauver les abeilles et les pollinisateurs en général : réduisons drastiquement l'utilisation des pesticides dans les jardins et offrons aux abeilles des zones fleuries pour qu'elles puissent continuer à butiner et œuvrer pour nous en toute sécurité.

 

Regardez les travailler, observez les. Elles sont inoffensives tant qu'elles ne se sentent pas agressées. Pour l'abeille, vous piquez revient à y laisser sa vie, elle y réfléchira toujours à deux fois avant de passer à l'action contrairement à la guêpe plus agressive et opportuniste qui utilise son dard comme arme de chasse.

 

Je me balade régulièrement au milieu des abeilles sans jamais être piqué ! Enfin, s'il vous venait à l'idée d’écraser une abeille, pensez toujours que c'est un peu de votre avenir et de celui de vos enfants qui s'efface...

 

Agissons ensemble pour assurer à l'humanité un avenir plus serein. Alors oui c'est peut-être un article un tantinet "cliché" et pourtant, il vous parle simplement du "précieux" que représente l'abeille et tous les pollinisateurs pour chaque habitant de cette planète. Merci.