Huiles essentielles (aromathérapie) chien et chat

Tout comme nous, les animaux peuvent bénéficier des vertus des huiles essentielles (Aromathérapie). Voici quelques indications qui vous permettront de soigner votre animal grâce aux bienfaits de la nature. Il faudra bien évidemment vous servir de vos huiles avec précautions et savoir dans quel cas ne pas les utiliser. Voici donc une liste de quelques huiles essentielles utiles. Si vous avez le moindre doute, consultez votre vétérinaire avant de faire n'importe quoi.

Huiles essentielles chez le chat

Concernant le traitement du chat par les huiles essentielles, je vous invite à la plus grande prudence. De nombreuses huiles ne sont pas recommandées. En effet, leur foie ne produit pas l'enzyme d'élimination nécessaire. C'est aussi pour cette raison que certains traitements ne conviennent pas aux félins. Un exemple tout simple, l'acide acétylsalicylique (aspirine) est éliminé beaucoup plus lentement chez les chats que chez les chiens et les humains. Certains médicaments et certaines molécules sont métabolisés par conjugaison. Les chats sont déficients en plusieurs enzymes de conjugaison. En diffusion ? En application ? Votre chat est extrêmement sensible aux odeurs, de plus votre chat se lèche souvent pour sa toilette et peut donc ingérer facilement les produits appliqués. Il est donc impératif de ne pas utiliser les huiles essentielles contenant des phénols, cétones et cinnamaldéhydes. En cas de doutes, demandez conseil à votre vétérinaire.

 

Pour les chats, vous pouvez privilégier le choix homéopathique ou les hydrolats aromatiques. Si toutefois vous souhaitez utiliser les huiles essentielles, il est souvent plus pratique de lui faire découvrir ces odeurs dès son plus jeune âge, ceci facilitera l'utilisation lors de diffusion par exemple (là aussi, on ne diffuse pas n'importe quoi). On pourra privilégier le traitement par la peau mais faites attention aux HE, au mode d'application  et supports à utiliser. Tout doit être adapté.

Huiles essentielles chez le chien !

L'utilisation des huiles essentielles est différente chez le chien car plus aisée (même si les HE demandent toujours quelques précautions d'usage). Premièrement et quel que soit l'animal de compagnie, il y a toujours quelques règles simples à appliquer pour qu'il conserve sa santé :

 

- Promenez et oxygénez votre animal régulièrement et plusieurs fois par semaine

- Toujours lui laisser une gamelle d'eau fraiche à disposition

- Veillez au soin de son pelage,  de ses oreilles et de ses gencives

- Vermifugez votre animal régulièrement

- Veillez à une alimentation saine et de qualité

- N'utilisez pas d'huile essentielle pure par voie orale, quel que soit l'animal, sans avis vétérinaire

- Veillez à n'utilisez que des huiles essentielles 100% pures et naturelles

- N'utilisez pas d'huile essentielle chez la femelle gestante ou allaitante et les animaux de moins de 3 mois (consultez votre vétérinaire).

- Votre chiens est aussi très sensible aux odeurs, pensez-y !

Huiles essentielles diluées dans une huile végétale !

C'est un excellent support qui plait aux animaux mais c'est aussi un plus dans l'équilibre alimentaire notamment en acides gras essentiels. L'huile d'olive et de colza feront très bien l'affaire mais vous pouvez également utiliser des huiles plus onéreuses aux qualités nutritionnelles reconnues. Les préparations contiennent 5 à 20% d'huiles essentielles.

Huiles essentielles, préparez un miellat !

Le miel de qualité est un très bon support qui sera également appétant pour votre animal. C'est aussi une bonne source d'énergie si votre compagnon est en déficit. Vous pourrez ajouter 8% d'huiles essentielles pour un miel liquide et jusqu'à 20% pour un miel crémeux.

Huiles essentielles dans la nourriture !

Vous l'aurez compris, il suffit d'ajouter l'huile essentielle à la nourriture. On utilise en général 1 à 3 gouttes qui seront ajoutées pures à la nourriture fraiche et diluées dans de l'huile vierge pour les croquettes (laissez imprégner). Il est inutile d'en mettre plus car votre animal risque de refuser la gamelle.

Huiles essentielles par voie cutanée !

C'est un mode d'utilisation courant qui permet aux huiles essentielles de rejoindre facilement et de façon sécuritaire le système circulatoire. Cependant il sera nécessaire d'éviter les huiles essentielles photosensibilisantes et dermocaustiques. Ne pas les appliquer sur les muqueuses, sur la truffe, dans et à proximité de l’œil, dans les oreilles. L'utilisation d'une huile végétale aromatique ne sera pas forcément aisée si l'animal possède un pelage abondant.

Huiles essentielles, conseils utiles (maux courants) !

BLESSURES (écorchure, coupure etc), voici deux huiles essentielles utiles...

 

- La Lavande (Lavandula vera) : il s'agit la de l'huile essentielle N°1 à posséder pour soi et son animal. Elle a de nombreuses vertus : cicatrisante, antiseptique, anti-inflammatoire, calmante etc. Elle est très sécuritaire et chasse également les parasites indésirables comme les puces, tiques...

 

- Le Géranium Rosat / Egypte (Pelargonium Aspérum) : c'est un puissant hémostatique qui pourra endiguer un saignement. Elle est aussi anti-bactérienne, anti-inflammatoire, anti-fongique. Egalement utile contre les parasites indésirables (puces, tiques...)

 

INFECTIONS, voici deux huiles essentielles utiles...

 

- Palmarosa (Cymbopogon matinii) : c'est une HE anti-bactérienne très intéressante, un très bon antifongique, elle est antivirale et s'utilise dans le cadre de nombreuses infections ORL. C'est une huile très bien tolérée et qui peut être également diffusée.

 

- Tee Trea (Melaleuca alternifolia) : anti-microbien, antifongique, antiviral, antiparasitaire. Elle s'utilise dans les infections en général, cutanées, ORL... C'est une huile essentielle plutôt bien tolérée. Elle sera aussi utile contre les puces et tiques.

 

TRAUMATISMES, RHUMATISMES, voici deux huiles essentielles utiles...

 

- Menthe Poivrée (Mentha x Piperita) : analgésique, anti-inflammatoire, tonique général ... Elle est utile dans les douleurs suite à traumatismes ou rhumatismes. C'est une huile bien tolérée mais attention cependant aux vapeurs dégagées.

 

- Gaulthérie couchée (Gaulteria procumbens) : anti-inflammatoire, anti-rhumatismale, antalgique... Elle sera utilisée contre les rhumatismes, les entorses, les muscles endoloris. L'utilisation la plus courante demeure la dilution dans une huile vierge car elle peut être irritante en utilisation pure.

 

PARASITOSE INTERNE / EXTERNE, voici deux huiles essentielles utiles...

 

- Clou de girofle (Eugenia Caryophyllus) : anti-bactérienne très puissante, antiparasitaire puissant, c'est également un bon antalgique.

 

- Cannelle de Chine (Cinnamomum Cassia) : anti-infectieuse très puissante, parasitose interne et externe. Soyez TRES PRUDENT : voie cutanée 2%. Par voie orale il faut absolument protéger les muqueuses. C'est un incontournable en syndromes infectieux mais il faut savoir l'utiliser.

 

La prévention, le meilleur des remèdes !

En aromathérapie animale, il faut savoir faire preuve de bon sens et se poser les bonnes questions avant d'agir. Les animaux ne réagissent pas comme nous mais il est tout à fait possible de transposer certains traitements et ceci fonctionne merveilleusement bien. Le meilleur des remèdes reste la prévention et votre animal mérite aussi de l'attention et un mode de vie sain. Même s'ils ont 4 pattes, ce n'est pas une raison pour les nourrir n'importe comment et de toute façon les économies faites en alimentation se retrouveront rapidement en frais vétérinaires. Pour ceux qui désir allez plus loin, j'ai sélectionner pour vous, un produit pouvant convenir à la plupart des animaux de compagnie mais également dans le cadre professionnel. C'est un produit haut de gamme ayant fait ses preuves à de nombreuses reprises. Pour en savoir plus, cliquez sur limage ci-dessous.


Vous recherchez un complément alimentaire haut de gamme pour un animal en bonne santé, toute l'année ? NSH vous propose N4E Animals - Cliquez sur l'image