L'épuisement surrénalien, c'est quoi ?

Connaissez-vous l'épuisement surrénalien ? Non ? C'est pourtant une conséquence directe et courante de notre société moderne. Les surrénales sont deux petites glandes en forme de pyramides qui se situent au dessus des reins dans deux régions : corticosurrénalienne et médullosurrénalienne. La première zone contrôle (entre autres) le cortisol et la seconde zone contrôle (entre autres) l'adrénaline. Le rôle des surrénales est primordial. Elles sont très sensibles et nous aident à nous adapter à notre quotidien souvent agité.

 

ZONE CORTICO : les surrénales sécrètent notamment le cortisol (à partir du cholestérol), une hormone stéroïde, qui a une action sur la glycémie, la pression artérielle mais c'est aussi un anti-inflammatoire puissant. Le cortisol joue un rôle important sur l'équilibre de la thyroïde. Si le niveau physiologique de cortisol est perturbé, l'équilibre de la thyroïde peut l'être aussi. Il y a souvent trop de cortisol en cas de stress chronique, les signaux de la thyroïde sont alors mal perçus dans l'organisme et il va se créer une résistance au niveau des récepteurs. La réponse à cela est : encore plus d'hormones. C'est un cercle vicieux où toutes les hormones stéroïdes du corps peuvent être perturbées engendrant de nombreuses perturbations.

 

ZONE MEDULLO : nos petites glandes surrénales produisent aussi l'adrénaline à 80%, la noradrénaline à 16% et la dopamine à 4%. Ces composés sont libérés en réponse à une stimulation nerveuse (stress ou danger par exemple). C'est donc sous l'action du système nerveux que ces phénomènes ont lieu. Le sympathique ordonne la libération de l'adrénaline lors de réactions types : combat, fuite. Il y a donc une action sur l'appareil cardio-vasculaire, une hausse de la tension artérielle ou encore une augmentation de la glycémie pour faire face au danger.

 

La noradrénaline est aussi un transmetteur du système sympathique, elle est également libérée sous forme d'hormone au niveau médullosurrénal en cas de stress ou d'effort.

 

Intéressons-nous aux causes !

Ci dessus, je vous ai présenté un rapide résumé de l'action des glandes surrénales car elles ont de multiples fonctions dans tout notre organisme. Nous ne sommes pas là pour faire un cours mais plutôt pour exposer ce problème qui touche de nombreuses personnes qui s'ignorent.

 

L'épuisement surrénalien survient lorsque votre corps ne peut plus faire face aux assauts répétés du stress, des troubles psycho-émotionnels, du surmenage, du manque de sommeil, de surconsommation de café et d'excitants. Le problème c'est que, plus vous êtes fatigué et plus vous consommez d'excitants, ce qui épuise davantage vos surrénales et votre corps. Par ailleurs ces excitants ont tendance à chasser le magnésium de votre corps. Une carence peut être alors observée ce qui ne fera qu'aggraver la situation.

 

Le signe principal qui doit éveiller votre curiosité c'est la fatigue récurrente voir l’épuisement. Naturellement, bien d'autres troubles pourront vous alerter comme une baisse de la libido, des problèmes inflammatoires ou immunitaires, des troubles du sommeil, une tendance à la dépression ou au Burnout... mais certains de ces soucis peuvent provenir d'autres troubles. Il est donc logique d'effectuer un bilan pour savoir d'où proviennent vos problèmes et s'ils sont liés à un épuisement surrénalien.

 

Solutions à l'épuisement surrénalien ?

Vous l'avez compris, il faudra dans un premier temps isoler l'origine des troubles (surrénaliens ou non) puis dans un second temps (si une faiblesse des surrénales est avérée) revoir votre mode de vie. Mon premier conseil sera bien sûr de lever le pied, d'évaluer les troubles émotionnels potentiels, de corriger l'alimentation et d'éliminer les excitants, la mal-bouffe, au profit d'une alimentation plus saine, plus équilibrée et plus vivantes. Il existe pas mal de compléments alimentaires susceptibles de vous aider mais il est aussi possible d'orienter la personne vers des traitements plus spécifiques et plus ciblés que seul un professionnel pourra vous proposer. La correction de l’épuisement des surrénales peut être longue et ne tient pas forcément dans une gélule. Il faudra accepter de revoir plusieurs aspects de votre mode de vie et choisir un médecin ou un thérapeute capable de vous accompagner sur ce chemin.

 

Complément d'information ...

Les glandes surrénales sont reliées à notre Chakra Racine, un problème pourrait également être lié à des peurs d'ordre matériel ou financier. Vous manquez peut-être de confiance dans le monde qui vous entoure et vous avez peur du manque.

Naturopathiquement vôtre,